Pour le président tchèque, les réfugiés ukrainiens devraient être pris en compte dans les quotas migratoires

17-09-2015

Le président tchèque Miloš Zeman estime que les quotas migratoires voulus par la Commission européenne devraient prendre également en compte les réfugiés ukrainiens qui fuient leur pays en proie aux violences. Le chef de l’Etat tchèque s’est ainsi exprimé dans le cadre de son dernier jour de visite en Azerbaïdjan. Il a toutefois précisé qu’il s’agissait là de son opinion personnelle et qu’il n’avait pas consulté le gouvernement sur cette question, avant d’ajouter que Tchèques et Ukrainiens avaient traditionnellement des relations fortes. Le gouvernement tchèque s’oppose fermement aux quotas migratoires que la Commission européenne a proposés pour répartir entre les pays-membres de l’UE les réfugiés qui arrivent en Europe. Il maintient sa position d’un accueil de ces derniers sur la base du volontariat.