Pour le président Zeman, les réfugiés musulmans ne respecteront pas les lois tchèques et appliqueront la charia

16-10-2015

Alors qu’il achevait ce vendredi une visite de trois jours dans la région de Zlín (Moravie de l’Est), le président de la République a laissé libre cours à sa pensée sur les réfugiés de confession musulmane alors qu’il participait à un débat avec les employés d’une société spécialisée dans la boucherie et la charcuterie. Et Miloš Zeman n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Selon le chef de l’Etat, les réfugiés musulmans ne respecteront pas les lois et les us et coutumes tchèques. « Ils appliqueront la charia et donc les femmes infidèles seront lapidées et les voleurs auront les mains coupées », a-t-il déclaré, avant de poursuivre : « Nous perdrons la beauté des femmes, car elles seront voilées dans des burqas de la tête aux pieds y compris le visage, où vous n’avez qu’une petite grille en tissu ». « Bon, je peux imaginer des femmes pour lesquelles cela serait préférable, mais de telles femmes, il y en a peu, et je n’en vois aucune ici », a finalement conclu Miloš Zeman.