Pour les ONG, le ministère des Finances fait trop de concessions au lobby des jeux de hasard

14-05-2015

Selon l’ONG Transparency International et l’association tchèque Občané proti hazardu (Les citoyens contre les jeux de hasard), le ministère des Finances ferait trop de concessions au lobby des sociétés de jeux de hasard. Selon ces ONG, le ministère aurait atténué le projet de loi sur les jeux de hasard. Contrairement à la première version du projet, les mesures de protection des joueurs auraient disparu ainsi que celles visant à limiter le nombre de casinos, ou les sommes qu’un joueur peut perdre ou gagner. Le chef de Transparency International, David Ondráčka, a souligné que le ministère devrait revenir à la version d’origine du projet de loi. Le ministère des Finances réfute ces accusations.