Pour l’historienne Jana Orlíková, L’Epopée slave appartient à Prague

13-10-2010

L’Epopée slave, œuvre monumentale du peintre Alfons Mucha, appartient à Prague et la ville de Moravský Krumlov n’a aucune revendication à avoir car elle ne possède aucun droit sur les tableaux. C’est du moins ce que pense l’historienne de l’art Jana Orlíková spécialiste de l’œuvre d’ Alfons Mucha, interrogée, mercredi, par l’agence de presse ČTK. Cycle de vingt tableaux retraçant quelques-uns des grands moments de l’histoire des peuples slaves, L’Epopée slave fait actuellement l’objet d’un important litige relatif à ses droits de propriété entre la petite ville de Moravský Krumlov, où elle est exposée depuis plusieurs années, et la Galerie de la ville de Prague, qui souhaite la récupérer. Jana Orlíková estime que les documents juridiques dont dispose Prague indiquent clairement que l’œuvre lui appartient. Toujours selon elle, Moravský Krumlov, à qui les tableaux étaient jusqu’alors prêtés par Prague, devrait respecter cet état de fait, Prague ayant décidé de ne plus prolonger le contrat. Le tribunal de Znojmo doit rendre une nouvelle décision la semaine prochaine. Son premier verdict avait toutefois donné raison à Prague.