Pour Zeman, l'Ukraine ne peut rejoindre l'UE sans référendum

15-04-2014

Le président tchèque Miloš Zeman estime que de lourdes réformes économiques et politiques attendent l'Ukraine si ce pays souhaite devenir membre de l'UE. Une telle adhésion n'est imaginable, selon lui, que conditionnée à la tenue d'un référendum. S'exprimant devant des étudiants dans l'Université de Hradec Králové, région où il effectue une visite de trois jours, le chef de l'Etat a également dit que l'Ukraine avait besoin d'un leader fort à sa tête et non pas d'un gangster, même avec un sourire angélique et des nattes. Miloš Zeman fait référence à l'ancienne députée et candidate à la présidence ukrainienne Ioulia Tymochenko. Il considère qu'aider financièrement l'Ukraine était pour l'heure problématique dans la mesure où cet argent terminait dans la poche d'oligarques.