Prague fera le maximum pour un élargissement de l’UE à la Macédoine du Nord et à l’Albanie

26-02-2020

La République tchèque entend faire le maximum pour que l’Union européenne ouvre des négociations pour un élargissement de l’Union à la Macédoine du Nord et à l’Albanie lors du prochain sommet qui se tiendra en mars. C’est ce qu’a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Tomáš Petříček, qui a reçu son homologue macédonien Nikola Dimitrov à Prague ce mercredi.

Selon le chef de la diplomatie tchèque, les deux pays remplissent toutes les conditions nécessaires. De son côté, Nikola Dimitrov a déclaré que le temps était venu de faire avancer les relations avec l’UE à un nouveau niveau après que la Macédoine du Nord a perdu une décennie en raison du différend avec la Grèce relatif à l’appellation du pays.

Cette réunion a précédé la rencontre entre les ministres des Affaires étrangères des quatre pays du Groupe de Visegrád (V4 - République tchèque, Hongrie, Pologne, Slovaquie) et leurs homologues de six pays des Balkans de l’Ouest (Serbie, Monténégro, Macédoine du Nord, Albanie, Bosnie-Herzégovine et Kosovo) qui se tiendra à Prague ce jeudi.

En décembre dernier, lors d’une réunion à Prague, les chefs de la diplomatie du V4 avaient rappelé que cette question de l’élargissement constituait une priorité à leurs yeux. Cette déclaration avait fait suite au veto mis précédemment par la France à l’ouverture de négociations d’adhésion précisément avec l’Albanie et la Macédoine du Nord.