Prague Pride : renforcement des effectifs de police pendant le festival

09-08-2011

La toute première marche des fiertés doit se dérouler le 13 août, dans le cadre d’un festival de quatre jours du 10 au 14 août, en soutien aux gays, lesbiennes, transsexuels et transgenres. La police tchèque a prévu un renforcement de ses effectifs dans les rues de Prague à cette occasion. Les forces de l’ordre n’attendent toutefois pas d’incidents majeurs. Les organisateurs de la Prague Pride craignent toutefois la présence dans les environs du défilé de manifestants d’extrême droite. La tenue du festival, soutenu par le maire de Prague (ODS) a suscité la désapprobation et des déclarations ouvertement homophobes de plusieurs personnalités politiques, dont l’un des plus proches conseillers du président tchèque. La capitale tchèque attend 7 000 participants et participantes pour cette toute première marche des fiertés du 13 août.

A cet égard, le Premier ministre Petr Nečas a remis les pendules à l'heure en ce qui concerne le très controversé Ladislav Bátora, proche de l'extrême-droite, et qui a également exprimé des opinions homophobes vis-à-vis de la Prague Pride. Il a estimé qu'un fonctionnaire d'Etat (Ladislav Bátora est employé au ministère de l'Education) n'avait pas à se comporter en activiste politique et a précisé que ses opinions ne représentaient pas celles de la République tchèque.