Près de trois quart des Tchèques estiment que la majorité des fonctionnaires est corrompue

06-04-2012

C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé en mars par l’Agence pour l’étude de l’opinion publique (CVVM). Le nombre des sondés convaincus de la corruption des responsables de la fonction publique a très nettement augmenté par rapport à l’année précédente. Pour les sondés, la corruption serait la plus forte dans les partis politiques (81%), le gouvernement et les institutions centrales (69%). Les établissements scolaires et universitaires seraient les secteurs dans lesquels la corruption serait supposée être la moins forte.