Presse : le scandale Volkswagen va avoir des retombées sur Škoda

23-09-2015

Selon le quotidien Mladá fronta Dnes, le constructeur automobile Škoda, filiale du groupe Volkswagen dans la tourmente, va sans doute aussi payer les pots cassés suite aux révélations sur la tricherie du groupe aux Etats-Unis, où il a équipé ses modèles diesel Volkswagen et Audi des années 2009 à 2015 d’un logiciel permettant de contourner les tests d’émission de certains polluants atmosphériques. Ces moteurs problématiques ont en effet été installés dans des véhicules de la marque Škoda. En cause, les moteurs EA189 qui se sont retrouvés en République tchèque dans les générations précédentes de Skoda Octavia, Fabia et Superb. Pour l’heure, Škoda Auto n’a pas confirmé la présence du logiciel incriminé dans ses véhicules.