Quatorze personnes accusées pour le trafic de visas d’étudiant

08-06-2016

La police de l’Unité de lutte contre le crime organisé a accusé quatorze personnes pour le trafic de visas d’étudiants. Une information rendue publique par le porte-parole de l’institution, Pavel Hanták. Parmi les arrêtés, sept Tchèques, cinq Ukrainiens, un Russe et un Chinois. Tandis que neuf personnes auraient dû aider des centaines d’étudiants à se procurer, en échange d’un pot-de-vin, des reconnaissances de niveau d’études qui leur ont ensuite permis de s’installer et de poursuivre leurs études universitaires en République tchèque, les autres accusés auraient dû falsifier des visas polonais et les vendre aux Asiatiques. S’ils sont reconnus coupables, ils risquent jusqu’à dix ans de prison.