Quatre hommes revendiquent l’agression contre l’ancien Premier ministre Mirek Topolánek

25-08-2009

Quatre hommes se sont rendus dans un commissariat de police à Prague afin de revendiquer la récente agression contre l’ancien Premier ministre Mirek Topolánek, actuellement leader du Parti civique démocrate (ODS), principale formation de droite du pays. Ce dernier a été légèrement blessé à la tête par une pierre jetée lors d’un meeting électoral qui se tenait dans les environs de Brno, vendredi dernier. Selon le porte-parole de la police de Prague, les quatre hommes ont été interrogés par les policiers de la ville de Břeclav qui sont chargés de cette affaire. L’un d’eux a laissé entendre que l’agression aurait été commanditée par un membre de l’équipe électorale de Mirek Topolánek, affirmation qui a toutefois été formellement rejetée par le chef de l’ODS.