Radio tchèque : selon l’administration britannique, Andrej Babiš continue de contrôler le groupe Agrofert

08-06-2020

Selon l’information publiée ce lundi par le site de la Radio tchèque irozhlas.cz, l’administration britannique considère que le Premier ministre Andrej Babiš contrôle toujours dans les faits le groupe Agrofert qu’il a fondé. D’après les autorités britanniques, Andrej Babiš peut contrôler le holding via les fonds fiduciaires sur lesquels il a placé Agrofert suite à l’entrée en vigueur en Tchéquie, en 2017, de la loi sur les conflits d’intérêt.

Dans le registre des entreprises du Royaume-Uni, le Premier ministre tchèque figure parmi cinq personnes qui gèrent une société sœur d’Agrofert. Pour sa part, Andrej Babiš continue de rejeter toute accusation de conflit d’intérêts, dont il est soupçonné suite à un audit de la Commission européenne.