Ratification de la Constitution européenne : le Premier ministre réaliste

27-05-2005

A deux jours du référendum sur la Constitution européenne en France, le Premier ministre tchèque, Jiri Paroubek, pro-européen convaincu, a affirmé qu'il ne serait pas surpris si le traité n'était pas ratifié dans les délais prévus dans chacun des vingt-cinq pays membres de l'Union européenne. « L'idée que se faisaient certains démocrates européens selon laquelle la constitution serait ratifiée en une seule fois et de manière positive était sans doute naïve. Ce processus réclamera plus de temps », a déclaré le nouveau chef du gouvernement, qui a fait de la ratification un des objectifs prioritaires de son mandat. Par ailleurs, Jiri Paroubek estime que le résultat du référendum en France n'influencera d'aucune manière la ratification en République tchèque.