Réactions à la victoire du Parti social-démocrate (ČSSD) aux élections sénatoriales

24-10-2010

Aux élections sénatoriales partielles ayant au lieu en République tchèque ces vendredi et samedi, le Parti social démocrate a obtenu 12 nouveaux mandats et totalisera 41 sièges ce qui lui assure la majorité au Sénat. Le Parti civique démocrate (ODS), formation principale de la coalition gouvernementale, a obtenu 8 mandats, le parti TOP 09 a obtenu 2 mandats et le parti «Affaires publiques », troisième membre de la coalition gouvernementale, n’a obtenu aucun mandat. Selon le chef intérimaire de la Social-démocratie Bohuslav Sobotka, la victoire de son parti dans les élections sénatoriales signifie que la Chambre haute du parlement tchèque sera orientée d’avantage vers la problématique sociale et qu’elle cherchera à faire contrepoids à la politique de droite de la Chambre des députés. D’après Bohuslav Sobotka, la Social-démocratie n’envisage pas de bloquer les réformes et les lois proposées par le gouvernement mais elle les examinera et corrigera rationnellement.