Réactions aux excuses publiques du Premier ministre

07-03-2005

Le parti civique démocrate (ODS) a décidé d'attendre le congrès du parti du Premier ministre Stanislav Gross, à la fin du mois, pour envisager un vote de défiance au gouvernement à la Chambre basse. Pour le vice-président de l'ODS, Petr Necas, « il serait surprenant qu'un gouvernement avec aussi peu de crédibilité ne prenne pas lui-même l'initiative de poser la question de confiance aux députés ». Pour l'ancien Premier ministre social-démocrate Milos Zeman, qui s'exprimait ce lundi dans le cadre d'une discussion sur le renouveau du parti social-démocrate, Stanislav Gross devrait démissioner, « dans l'intérêt de la République tchèque ».