Réactions tchèques dans l’affaire des enfants Michalák : le premier ministre convoque une réunion, le chef de la diplomatie proteste auprès de l'ambassadrice de Norvège

06-10-2015 mis à jour

La classe politique tchèque a vivement réagi à la décision des autorités norvégiennes de faire adopter l’un des fils d’Eva Michaláková et d’interdire tout contact de cette mère tchèque avec son autre enfant. Le député européen chrétien-démocrate Tomáš Zdechovský a appelé le gouvernement tchèque à renvoyer l’ambassadrice de Norvège. Le président tchèque, pour sa part, a fait savoir que l'ambassadeur tchèque en Norvège, pourrait être rappelé à Prague. Le ministre des Affaires étrangères Lubomír Zaorálek a convoqué ce mardi après-midi la représentante diplomatique de la Norvège pour un entretien et a estimé que la décision des autorités norvégiennes était « exagérée ». Le premier ministre Bohuslav Sobotka a annoncé qu’il allait organiser, encore ce mardi, une réunion des ministres concernés directement par l’affaire Michalák afin de discuter des recours possibles.