Recul du marché noir de l'alcool

12-09-2016

Grâce aux mesures prises depuis 2012 et l'affaire de l'alcool frelaté, le marché noir de l'alcool aurait enregistré un net recul. C'est ce qu'ont indiqué ce lundi en conférence de presse des représentants de l’Union des producteurs et importateurs de spiritueux (UVDL). Selon eux, l'alcool vendu illégalement a représenté 8% des ventes totales l'an passé. Avant 2012, environ un tiers de l'alcool s'écoulait au marché noir. Débutée en septembre 2012, l'affaire de l'alcool frelaté au méthanol avait causé en plusieurs mois la mort de 48 personnes en République tchèque. Le gouvernement avait décidé de renforcer les règles et les contrôles pour la vente de spiritueux. La vente d'alcool fort en stands avait également été interdite. L'UVDL estime que des progrès pourraient encore être faits. L'organisation propose notamment de reconsidérer la vente illégale d'alcool comme un délit susceptible de faire l'objet de poursuites judiciaires et non plus comme une simple infraction passible d'une amende.