Réforme de la police : le mouvement ANO demande la démission du ministre de l’Intérieur

12-06-2016

Le ministre de l’Intérieur, Milan Chovanec (ČSSD) veut signer le projet visant à la réorganisation de la police ce mardi après la réunion du Conseil de sécurité d’Etat. Il l’a annoncé ce dimanche à la Télévision tchèque tout en ajoutant qu’il n’avait pas encore entendu une seule raison pour ne pas le faire. Or, ce projet selon lequel on devrait créer un Centre national de lutte contre le crime organisé regroupant des unités de lutte contre le crime organisé, le terrorisme, la cybercriminalité, la criminalité économique et la corruption, déplaît au mouvement ANO. Pour son chef Andrej Babiš, cette signature du ministre de l’Intérieur pourrait menacer le fonctionnement de la coalition et Milan Chovanec devrait ensuite démissionner. Andrej Babiš a également ajouté que son parti n'envisage pas de quitter la coalition mais qu’il demande à ce que ses partenaires reconnaissent que cette réforme est irréfléchie et révoquent le président de la police, Tomáš Tuhý.