Réforme de la police : RegioJet s’oppose à sa façon aux changements

17-06-2016

Le propriétaire de la société RegioJet, Radim Jančura, a fait afficher les photos géantes et les numéros de téléphone du ministre de l’Intérieur, Milan Chovanec, et du Premier ministre, Bohuslav Sobotka, sur plusieurs dizaines de ses bus. L’objectif de cette manifestation : s’opposer aux éventuels impacts que pourrait avoir la réforme de la police, visant à unifier l’Unité de lutte contre le crime organisé (ÚOOZ) avec la police de lutte contre la corruption et approuvée par le ministre de l’Intérieur ce mercredi dernier, sur les enquêtes en cours. « Milan Chovanec et le président de la police, Tomáš Tuhý, n’ont pas réussi à maîtriser ces changements tout en gardant les experts du domaine », a réagi Radim Jančura à la démission du chef de l’ÚOOZ, Robert Šlachta. « Ils ont ainsi provoqué le plus grand schisme dans la police depuis la création de la République tchèque », a-t-il ajouté en invitant les citoyens à écrire aux représentants du gouvernement leur avis sur cette réforme.