Réfugiés : policiers, douaniers et soldats ont opéré des contrôles aléatoires à la frontière slovaque

27-09-2016 mis à jour

Des policiers, des douaniers et des soldats tchèques ont mené ce mardi un exercice de contrôle de la frontière avec la Slovaquie dans le cadre de la crise des réfugiés. L'opération s’est déroulée sur 250 kilomètres de frontière et 16 postes-frontières. Environ 500 personnes y ont assisté. Les contrôles des véhicules ont été réalisés de façon aléatoire. D’après la police, les exercices ont démontré que l’introduction des contrôles à la frontière pouvait durer cinq heures. La deuxième partie de l'entraînement aura lieu aux frontières avec l'Autriche et l'Allemagne et impliquera seulement des forces de police. L’année prochaine, des exercices de contrôle devraient se dérouler aussi à la frontière tchéco-polonaise. D’après le président de la police Tomáš Tuhý, il s'agit de se mettre en situation où "des réfugiés voudraient de façon massive rejoindre la République tchèque". "Même si nous observons une baisse de 40% des migrations illégales, nous devons nous préparer à toute situation à risques", a justifié Tomáš Tuhý.