Réorganisation de la police : Robert Šlachta veut s'exprimer devant les députés

20-06-2016

Le directeur démissionnaire de l'Unité de lutte contre le crime organisé Robert Šlachta demande à être entendu par le comité parlementaire de la Chambre des députés en charge des questions de sécurité. Il souhaite évoquer devant les députés les possibles liens entre des policiers et des personnes membres de milieux criminels. Selon la Télévision tchèque, qui révèle cette information, le comité parlementaire indique ne pas être au courant de la demande de M. Šlachta. Celui-ci a annoncé le 17 juin dernier sa démission pour protester contre le projet de réorganisation de la police qui verrait son département se fondre avec d'autres services. Dimanche, le premier ministre Bohuslav Sobotka s'est exprimé pour dire qu'il souhaitait que M. Šlachta reste dans le service public après qu'il aura quitté ses fonctions en juillet.