Restitutions : l’église baroque Saint-Jean-Népomucène bientôt restitutée

24-05-2014

Dans les semaines à venir, la République tchèque s’apprête à restituter à l’Eglise un des édifices les plus précieux, l’église baroque Saint-Jean-Népomucène, située à Zelená Hora (« montagne verte »), à Žďár nad Sázavou, près de la frontière entre la Bohême et la Moravie. C’est ce qu’a déclaré la directrice de l’Institut national du patrimoine, Naděžda Goryczková, à la télévision tchèque ce vendredi. Désormais inscrit sur la liste du patrimoine de l’UNESCO, ce joyau baroque de Jan Blažej Santini-Aichel datant de 1722, a été confisqué par l’Etat en 1953. Afin que l’église Saint-Jean-Népomucène soit effectivement restituée, il ne reste plus qu’à l’Eglise de fournir un document prouvant qu’après les événements de février 1948, des pélerinages et des messes y avaient bien eu lieu, et que, par conséquent, l’église servait à des fins religieuses.

Dans le cadre des restitutions, l’Église a déposé 5 600 demandes, visant 116 000 terrains et près de 1900 édifices.