Réunion au sommet entre les trois partis de la coalition gouvernementale

13-04-2005

Pour l'instant, les sociaux-démocrates (CSSD) et les chrétiens-démocrates (KDU-CSL) ne sont toujours pas parvenus à s'entendre. Les premiers souhaitent la poursuite de la coalition actuelle avec un gouvernement qualifié de proeuropéen mené par l'actuel ambassadeur du pays près l'UE, Jan Kohout. Les seconds veulent que soit négocié un nouveau de contrat de coalition avant d'intégrer un nouveau Cabinet. Quant au leader de l'opposition de droite, Mirek Topolanek, il a appelé de ses voeux la formation d'un gouvernement incluant tous les partis, dont le sien, le Parti civique démocrate (ODS), exception faite des communistes, jusqu'à l'organisation d'élections anticipées en novembre prochain.