Réunion des partis de la coalition gouvernementale pour discuter de son avenir

16-06-2013

Les trois partis de la coalition gouvernementale de droite (ODS, TOP 09 et LIDEM) se réunissent ce dimanche soir pour discuter de l'avenir de ce gouvernement fragilisé par les arrestations de plusieurs proches collaborateurs du premier ministre Petr Nečas. Son amante et directrice de cabinet est notamment accusé d'avoir dirigé les filatures de trois personnes dont la femme du chef du gouvernement. D'anciens députés du parti ODS, première formation de la coalition gouvernementale, ont été placés en détention provisoire. Le parti conservateur TOP 09 souhaite que le gouvernement survive afin de mener à bien son programme. Le ministre des Affaires étrangères et président de cette formation Karel Schwarzenberg a déclaré que la coalition gouvernement devait poursuivre sa mission que Petr Nečas démissionne ou non. LIDEM, le plus petit parti de cette alliance, qualifie la situation de très grave et envisage toutes les options à sa disposition. La réunion doit avoir lieu avant la tenue, mardi, du vote d'une mention de censure à l'encontre du gouvernement demandé par la social-démocratie. 101 voix seront nécessaires pour faire tomber le cabinet de Petr Nečas, environ 120 pour provoquer des élections législatives anticipées.