Réunion entre ODS et CSSD : les deux partis campent sur leur position

31-10-2006

La réunion à laquelle ont participé, mardi, représentants de l'ODS et de la social-démocratie (CSSD), n'a apporté aucun changement notable dans la position des deux principaux partis dans les négociations pour la formation d'un nouveau cabinet. « Nous poursuivons les négociations. C'est un dur travail de longue haleine », a déclaré le Premier ministre démissionnaire Mirek Topolanek (ODS). De son côté, le vice-président du CSSD, Zdenek Skromach, a indiqué que son parti considérait l'organisation d'élections législatives anticipées comme la dernière solution à la situation actuelle.