Sans immigration, la République tchèque compterait 1,8 millions d’habitants en moins en 2065

19-01-2010

Sans immigration, en 2065, la République tchèque compterait 1,8 millions d’habitants en moins qu’aujourd’hui. C’est ce que fait savoir l’Office tchèque des statistiques, en synthétisant les données reçues par chacune des régions tchèques. S’il n’y avait pas d’immigration, dans 55 ans, les régions tchèques verraient des baisses du nombre de ses habitants de 13 à 23%. Et c’est la capitale tchèque qui souffrirait le plus de cette baisse, perdant jusqu’à 280 000 habitants. Les démographes ont par ailleurs fait des projections qui mettent en avant le vieillissement de la population tchèque. Au-delà de l’allongement de la durée moyenne de vie, ils prévoient en 2065 que le nombre de personnes de plus de 65 ans aura doublé par rapport à aujourd’hui.