Selon la Cour de justice européenne, la centrale nucléaire de Temelín ne peut pas être attaquée en Autriche

27-10-2009

Les tribunaux autrichiens ne pourront prendre à l’avenir aucune décision relative à la centrale nucléaire de Temelín, en Bohême du Sud, distante de quelques dizaines de kilomètres de la frontière entre la République tchèque et l’Autriche. Telle est, en résumé, la teneur du verdict rendu par la Cour de justice des Communautés européennes, mardi, à Luxembourg. Une plainte avait été déposée par le land de Haute-Autriche contre ČEZ, la société nationale tchèque de production et de distribution d’électricité, à cause des effets négatifs sur l’environnement causés par la centrale. La cour européenne a toutefois estimé que le land autrichien, qui se plaint que la radioactivité entraînée par le fonctionnement de la centrale entrave l’activité agricole dans la région, ne pouvait pas accuser ČEZ et devait respecter l’autorisation d’exploitation délivrée par les autorités tchèques. Les juges ont également rappelé que la sécurité de la centrale de Temelín avait été examinée à plusieurs reprises avant l’adhésion de la République tchèque à l’UE en 2004.