Selon la diplomatie autrichienne, le ressortissant tchèque porté disparu en Libye pourrait avoir été enlevé par l'Etat islamique

09-03-2015

Les travailleurs étrangers portés disparus suite à l'attaque vendredi dernier d'un champ pétrolier libyen pourraient avoir été enlevés par l'Etat islamique. C'est ce qu'annonce l'agence de presse APA sur la base des communiqués du ministère autrichien des Affaires étrangères. Deux Européens, un Autrichien et un Tchèque, font partie de ce groupe de neuf personnes manquantes. Le ministre tchèque des Affaires étrangères, Lubomír Zaorálek, qui dit collaborer activement avec Vienne sur cette affaire, estime problable qu'il s'agisse d'un enlèvement mais ajoute qu'il n'est pas possible à l'heure actuelle de le confirmer. La diplomatie tchèque connaît l'identité du ressortissant tchèque en question mais refuse de la dévoiler par respect pour la famille et par mesure de sécurité.