Selon l’ancien Premier ministre, Petr Nečas, le directeur de l’Unité de la police contre le crime organisé devait être révoqué de ses fonctions avant l’intervention policière au gouvernement

16-03-2014

Le directeur de l’Unité de la police contre le crime organisé, Robert Šlachta, devait être destitué de ses fonctions, tout juste avant l’intervention policière au sein de l’ancien gouvernement le 12 juin dernier; une intervention qui avait conduit à la chute du gouvernement de l´ex Premier ministre Petr Nečas. Ce dernier a révélé l’information à l’hebdomadaire Euro. Selon l’ancien Premier ministre, lui –même inculpé au mois de février pour corruption, a dénoncé l’inefficacité des résultats de l’Unité de lutte contre la criminalité organisée (ÚOOZ) contre la lutte de la vente d´alcool au marché noir, qui aurait conduit, selon lui, au scandale de l´affaire de l´alcool frelaté.