Selon le Conseil de l’Europe, la situation des Roms tchèques s’est légèrement améliorée

15-09-2009

Dans un rapport publié mardi, le Conseil de l’Europe a constaté que la situation de la minorité rom en République tchèque dans le domaine du respect des droits de l’homme s’était légèrement améliorée ces dernières années. Dans le précédent rapport, publié il y a plus de cinq ans, le Conseil de l’Europe avait reproché à l’Etat tchèque la discrimination de la minorité rom. Il reste cependant encore beaucoup de travail. Le dernier rapport constate notamment que le nombre d’actes criminels motivés par la haine raciale a diminué. La question de savoir si la justice et la police tchèques assurent une protection suffisante aux victimes de ces actes criminels reste toutefois d’actualité. En outre, le rapport précise que les moyens législatifs visant à protéger les minorités contre la discrimination sont toujours insuffisants.