Selon le président Klaus, toute l’Europe est responsable de la crise de la zone euro

02-11-2011

Le président de la République, Václav Klaus, estime que c’est toute l’Europe et pas seulement la Grèce qui est responsable de l’actuelle crise au sein de la zone euro. A la veille du sommet des pays du G20, réunis ces jeudi et vendredi à Cannes, le chef de l’Etat a défendu la Grèce et pointé du doigt la politique financière de l’ensemble de l’Union européenne, notamment ses dépenses qu’il estime exagérées : « Des prêts énormes ont été octroyés, de manière irresponsable, à la Grèce », a déclaré Václav Klaus, en ajoutant que la Grèce n’a pas adhéré à la zone uniquement de son initiative : « quelqu’un a tout de même dû accepter son entrée dans le système de la monnaie unique », a dit Václav Klaus. Lundi, le Premier ministre grec, Georges Papandréou, a surpris les dirigeants européens par l’annonce d’un référendum sur le plan de sauvetage de la Grèce. Après le sommet européen de Bruxelles, tenu la semaine dernière, les banques européennes avaient pourtant déjà accepté d’effacer 50% de leurs créances sur la Grèce, représentant environ 210 milliards d’euros.