Selon l’OLP, l’idée du président Zeman de déplacer l’ambassade tchèque à Jérusalem nuit au processus de paix au Proche-Orient

04-10-2013

La proposition faite par le président Miloš Zeman de déplacer l’ambassade de République tchèque en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem a suscité de vives réactions en Palestine. Selon cette dernière, cette proposition entrave le processus de paix entre Israël et la Palestine et nuit aux efforts déployés pour trouver un accord. C’est ce qu’a fait savoir l’Organisation pour la libération de la Palestine (OLP) dans un communiqué envoyé à Prague ce vendredi. L’OLP est reconnu comme le partenaire palestinien des négociations pour régler le conflit israélo-palestinien. Miloš Zeman a fait cette proposition récemment lors des Journées pour Israël qui se sont tenues à Hradec Králové (Bohême de l’Est). La très grande majorité des pays possèdent leur ambassade à Tel-Aviv en raison du statut de Jérusalem. En 1980, le Conseil de sécurité de l’ONU n’avait pas reconnu la proclamation israélienne selon laquelle Jérusalem serait « la capitale éternelle et indivisible » de l’Etat d’Israël et du peuple juif. Malgré cela, le président Zeman pense que la République tchèque devrait avoir son ambassade à Jérusalem.