Sénatoriales : le Premier ministre Petr Nečas a reconnu la défaite historique de l’ODS

20-10-2012

Le parti social-démocrate, premier parti d’opposition, occupera désormais 46 sièges au Sénat. En obtenant cinq sièges supplémentaires comparé au dernier scrutin de 2010, le ČSSD a réalisé le meilleur score de tous les partis politiques représentés dans la chambre haute du Parlement depuis la création de celle-ci en 1996. En revanche, le Parti civique démocrate ODS, premier parti de droite et membre de la coalition gouvernementale, a essuyé une lourde défaite, en perdant dix mandats. Il ne pourra alors s’appuyer que sur le nombre historiquement le plus bas de 15 sénateurs. Le Premier ministre et président de l’ODS Petr Nečas a reconnu la défaite de son parti. « Nous devons analyser de manière détaillée ce message des électeurs », a déclaré le chef du gouvernement.