Sommet de l’ONU sur le climat : la Tchéquie devrait pouvoir décider de son bouquet énergétique

23-09-2019

La Tchéquie devrait pouvoir décider elle-même de son bouquet énergétique, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Tomáš Petříček, dimanche, avant son départ à New York, où il participe au sommet de l’ONU sur le climat. Le chef de la diplomatie a précisé que la République tchèque préparait la fermeture progressive des centrales à charbon, d’où, selon lui, l’importance pour le pays, de l’énergie nucléaire censée remplacer les centrales thermiques à combustible fossile.

Tomáš Petříček a toutefois rassuré que la Tchéquie respectait l’Accord de Paris sur le climat et qu’elle encourageait la politique énergétique de l’UE.

Une soixantaine de dirigeants mondiaux se retrouvent ce lundi au siège de l’ONU pour un sommet sur « l’urgence climatique », marqué par les récentes manifestations mondiales de la jeunesse pour le climat. La délégation tchèque est menée par le Premier ministre Andrej Babiš, qui interviendra cette semaine lors de l’Assemblée générale de l’ONU.