Sondage : 50% des Tchèques pour l’interdiction du Parti communiste

26-02-2011

La société tchèque est scindée en deux sur la question de l’interdiction du Parti communiste de Bohême-Moravie : selon un sondage Internet du mois de février, 50,1% des personnes interrogées seraient pour l’interdiction du Parti communiste et 40% seraient contre. L’interdiction seraient plus souhaitée chez les personnes âgées de 30 ans et plus. 55% des personnes interrogées estiment que, depuis la révolution de velours en 1989, le Parti communiste ne s’est pas réformé et transformé en parti de gauche classique et démocratique. 30% des personnes pensent le contraire. La semaine dernière, une équipe spéciale du ministre de l’Intérieur a commencé à préparer un dossier en vue de déposer une demande d’interdiction du parti.