Sondage : la gauche dominerait la Chambre basse en cas d’élections anticipées

12-07-2013

Les préférences électorales se penchent encore plus vers la gauche, selon un sondage de la compagnie SANEP, publié ce vendredi. Si les élections anticipées se tenaient en juillet, la social-démocratie, les communistes et le Parti des droits des citoyens, fondé par le président Miloš Zeman, domineraient la Chambre des députés. Les trois partis se partageraient 136 sièges, soit une majorité qui leur permettrait également de modifier la Constitution. Tandis que le Parti civique démocrate de l’ancien Premier ministre Petr Nečas aurait obtenu seulement 7 % des voix. D’après le sondage, des électeurs du centre-droite et de la droite libérale sont parmi les plus indécis, ce qui les pousse à la recherche de la force politique alternative. En conséquence, le scénario des précédentes élections législatives pourrait se répéter avec l’arrivée d’un parti analogue à celui des Affaires publiques. Parmi des adeptes se trouvent : le parti Aube de la démocratie du sénateur et candidat écarté de l'élection présidentielle, Tomio Okamura, ou bien le parti ANO 2011 du milliardaire Andrej Babiš, qui a récemment racheté MAFRA, le plus grand groupe de presse en République tchèque. Le Parti des ouvriers pour la justice sociale (DSSS), un parti fascisant, recueille, auprès des sondés, lui aussi, un soutien comparable à ces deux formations.