Sondages : Jan Fischer arriverait en tête du premier tour des prochaines élections présidentielles

15-02-2012

Depuis la validation, la semaine dernière, par le Sénat de l’amendement à la loi constitutionnelle sur l’élection présidentielle au suffrage direct, les sondages se multiplient afin de savoir lequel des potentiels candidats a le plus de chances d’être élu par les citoyens tchèques. Selon la dernière enquête menée par l’Agence Factum Invenio et rendue publique ce mercredi par l’Agence de presse ČTK, aucun des candidats pressentis pour succéder à Václav Klaus en 2013, n’obtiendrait la majorité des voix au premier tour. L’ancien Premier ministre et candidat hors parti Jan Fischer arriverait toutefois en tête avec 24,5% des voix, suivi de Jan Švejnar. Candidat malheureux aux élections présidentielles en 2008, ce dernier recueillerait 14,5 des suffrages. Les autres candidats affiliés à des partis politiques obtiendraient, quant à eux, moins de 10 % des intentions de vote.