Soutenu par son parti, le Premier ministre considère la crise comme terminée

05-03-2005

Le Premier ministre Stanislav Gross considère la crise gouvernementale comme terminée, depuis qu'il a reçu ce samedi le soutien de la majorité du Comité central de son parti, le parti social-démocrate. La crise avait éclaté depuis des révélations sur les finances privées du chef de gouvernement et de son épouse. Peu après ce vote de confiance, Stanislav Gross a déclaré que l'affaire était close et que les ministres pouvaient désormais poursuivre leur tâche. Le jeune Premier ministre, qui s'est excusé publiquement pour « la série de déclarations malheureuses faites sous pression », devrait briguer la présidence de son parti lors du prochain congrès à la fin du mois de mars.

Le président de la République Vaclav Klaus a par ailleurs déjà indiqué vendredi que l'issue de cette crise le décevait et qu'il était toujours favorable à l'organisation d'élections législatives anticipées.