Stagnation attendue de l’industrie tchèque au second semestre

03-08-2011

Le nombre de commandes et le montant des dépenses d’investissement dans l’industrie tchèque devraient stagner au cours du second semestre de cette année. Les salaires augmenteront également moins que ce qui était initialement prévu. Tels sont quelques-uns des principaux enseignements qui ressortent de l’étude réalisée auprès de plus de 200 entreprises par la Fédération de l’industrie et des transports de République tchèque (SP) et la Banque de République tchèque. Ses résultats ont été présentés ce mercredi. Selon le président de la SP, le principal problème est l’augmentation des prix des facteurs de production.