Subventions européennes : la République tchèque reste un cancre

26-11-2014

12 milliards de couronnes (environ 437 millions d’euros) : tel est le montant des subventions en provenance des fonds européens que la République tchèque n’a pas été en mesure de bénéficier en 2013. C’est ce qu’a déclaré, ce mercredi, la ministre du Développement local, Karla Šlechtová. Pour la période 2007-2013, près de 27 milliards d’euros avaient été attribués par la Commission européenne à la République tchèque. Pour cette année, selon les premières estimations et faute de projets et programmes de développement suffisamment bien ficelés, ce sont 20 milliards de couronnes qui ne devraient pas être perçus et resterons donc à Bruxelles. En la matière, la République tchèque fait figure de plus mauvais élève à l’échelle de l’ensemble de l’Union européenne, entre autres en raison du retard pris dans l’adoption de la loi sur la fonction publique réclamée par Bruxelles.