Taux de réussite plus faible que les années précédentes pour la maturita, le baccalauréat tchèque

20-06-2014

18,7% des lycéens ont échoué à valider leur maturita du premier coup. Il s'agit des pires résultats pour le baccalauréat tchèque depuis l'année 2011. Par rapport à l'an passé, les élèves ont fait moins bien dans toutes les matières. 24,1% des lycéens ont échoué face à leur copie de mathématiques, la matière qui s'est avérée la plus délicate devant l'allemand. Un cinquième des élèves à s'être essayés à la langue de Goethe s'y sont cassés les dents. Le ministre de l'Education, Marcel Chládek a commenté les 2,5 points perdus en moyenne par rapport à 2013 en déclarant que cela n'était pas important au regard du grand nombre d'élèves à échouer chaque année face à cet examen. Selon lui, il y aurait peut-être trop d'élèves à tenter la maturita. Les lycéens malheureux disposent encore d'épreuves de rattrapage pour obtenir le précieux diplôme.