Temelín: une région tchèque menace de ne pas soutenir l'extension du site

27-10-2011

Jiří Zimola, chef du conseil de la région de Bohême du sud qui abrite la centrale nucléaire de Temelin, a menacé mardi de retirer son soutien à l'extension de ce site si le gouvernement n'améliore pas les infrastructures de transport dans cette région. "Nous sommes au bout de notre patience", a-t-il insisté devant la presse avant de sommer Prague de consacrer davantage de moyens financiers à la construction de l'autoroute Prague-Ceske Budejovice et de son prolongement vers la frontière autrichienne, ainsi qu'à la construction d'un corridor ferroviaire. "Nous, les habitants de la Bohême du sud, nous portons sur notre dos la charge de tous les problèmes et je dois le dire, aussi la charge des relations très exacerbées entre la Bohême du sud et les lands de Basse-Autriche et de Haute-Autriche", a souligné M. Zimola. "Nous sommes donc décidés à adopter une attitude beaucoup plus dure", a-t-il affirmé.