TOP 09 favorable à la dissolution de la Chambre des députés, l’organisation d’élections législatives anticipées désormais très probable

08-08-2013

Suite à l’annonce du résultat du vote, le parti TOP 09, deuxième principale formation de l’ancienne coalition tripartite de droite, a annoncé qu’il était désormais favorable à une dissolution de la Chambre des députés. Celle-ci devait se réunir ce jeudi matin pour débattre du projet. La social-démocratie, le parti communiste et le parti Affaires publiques y étant favorables, ce soutien de TOP 09 devrait aboutir à la dissolution de la Chambre basse du Parlement, pour laquelle une majorité de 120 voix est nécessaire, puis, dans les soixantes jours suivants, à l’organisation d’élections législatives anticipées. Deux députés du Parti démocrate civique (ODS) et la présidente du parti Lidem, Karolina Peake, n’ayant pas participé au vote de confiance, TOP 09, qui était jusqu’à hier encore opposé à la dissolution de la Chambre et à l’organisation d’élections législatives, estime que l’ancienne coalition tripartite de droite n’a plus lieu d’être car elle ne rassemble plus une majorité de 101 voix.