Tourisme : le ministère des Transports renonce à l’interdiction des segways

26-03-2015

Le ministère des Transports a renoncé à l’interdiction totale des segways, véhicules électriques monoplaces très utilisés notamment par les touristes à Prague. Initialement, le ministère avait envisagé d’interdire leur usage sur les trottoirs. Désormais, il envisage de laisser aux communes le soin de définir les zones d’interdiction sur leur territoire. Les piétons notamment se plaignent de la circulation de ces gyropodes et de l’augmentation du nombre de collisions en raison de leur vitesse et du manque de prévenance de leurs conducteurs. Pour l’heure, selon la législation tchèque, les utilisateurs de segways sont considérés comme des piétons, les véhicules, qui pèsent une cinquantaine de kilos et roulent jusqu’à 20 km/heure, n’étant rangés dans aucune catégorie spécifique. Ces transporteurs personnels ont déjà été interdits dans les espaces publics à Londres et leur usage a été soumis à certaines conditions à Berlin. A Prague, treize entreprises en proposent la location pour des visites du centre historique.