Traité de Lisbonne : l’UE exige une garantie que le président Klaus signera si ses conditions sont respectées

27-10-2009

L’Union européenne veut une garantie du président tchèque Vaclav Klaus qu’il signera le Traité de Lisbonne si la dérogation qu’il a demandée pour la République tchèque vis-à-vis de la Charte des droits fondamentaux est acceptée par les Vingt-sept. C’est ce qu’a déclaré, lundi, la ministre suédoise des Affaires européennes, dont le pays assure la présidence tournante de l’Union européenne. La ministre a également précisé qu’elle est cependant bien consciente que le président tchèque doit attendre le verdict de la Cour constitutionnelle sur la conformité du traité avec la constitution tchèque. Le sommet européen qui s’ouvrira jeudi à Bruxelles sera notamment consacré à cette dérogation exigée par le président tchèque.