Trois députés placés en détention provisoire par le tribunal d'Ostrava...

15-06-2013

Dans le cadre de l'affaire sans précédent qui touche la scène politique tchèque depuis la descente policière de mercredi au siège du gouvernement, le tribunal d'Ostrava a décidé ce samedi de placer l'ancien chef du groupe parlementaire ODS Petr Tluchoř en détention provisoire. Il est accusé de corruption. Avant lui, les juges de la ville de Moravie-Silésie ont déjà envoyé en détention provisoire l'ancien ministre de l'Agriculture Ivan Fuksa et son adjoint d'alors Roman Boček, tous deux membres du parti de droite ODS, la principale formation politique de la coalition gouvernementale de Petr Nečas. Les trois hommes devraient être rejoints prochainement par l'ancien député Marek Šnajdr, bien qu'on ne sait pas quand le tribunal d'Ostrava prendra sa décision.

Petr Tluchoř, Ivan Fuksa et Marek Šnajdr, refusant de voter pour une loi essentielle de leur propre parti, s'étaient vus offrir des postes lucratifs à la tête d'entreprises publiques en échange de quoi il devait renoncer à leurs fonctions de député. Le texte dit de « stabilisation financière » avait ainsi pu être adopté.