Trois partis politiques se sont entendus pour former une « coalition gouvernementale de centre-droit »

23-06-2006

Trois semaines après les élections législatives, le parti conservateur ODS, vainqueur du scrutin, les Chrétiens-démocrates (KDU-CSL) et les Verts (SZ) se sont mis d'accord vendredi sur leur programme de coalition et la répartition des portefeuilles ministériels. Le chef de l'ODS, Mirek Topolanek, a indiqué que l'accord de coalition devrait être signé par les dirigeants des trois partis lundi, à la veille de l'ouverture de la session constituante de la nouvelle Chambre des députés.

Aux termes de cet accord, 10 sièges dont celui de Premier ministre reviennent à l'ODS au sein d'un cabinet de 16 membres. Les deux autres formations obtenant chacune trois portefeuilles ministériels et un nouveau poste de ministre chargé des Affaires européennes doit être créé.

Le sort de cette coalition dite de centre-droit semble pourtant incertain, les sièges au sein de la chambre basse ayant été répartis de telle manière qu'elle ne peut compter sur la majorité des voix.