Troisième grâce présidentielle de Miloš Zeman

27-09-2016

Le président de la République Miloš Zeman a accordé une troisième grâce depuis le début de son mandat en 2013. Selon l’agence de presse ČTK, l’homme gracié a été poursuivi en justice pour avoir conduit une voiture sans permis. Il risquait jusqu’à deux ans de prison. La chancellerie a expliqué la décision du président par l’état de santé de l’inculpé, atteint de graves troubles psychiques. Chaque année, le ministère de la Justice reçoit près de 600 demandes de grâce de la part de prisonniers ou de leurs proches. Si quelque 1700 personnes ont bénéficié, entre 1993 et 2013, de la grâce des deux précédents chefs d’Etat, Miloš Zeman a fait savoir, peu après son entrée en fonction, qu’il n’utiliserait ce droit que rarement, dans des cas bien justifiés.