Tunisie: le MAE tchèque ne change pas les consignes

10-07-2015

Contrairement au Foreign Office britannique qui a expressément demandé à tous les sujets de la reine de quitter la Tunisie à cause du risque de nouveaux attentats, le ministère des affaires étrangères (MAE) tchèque reste sur la même ligne définie après l'attaque sur la plage de Sousse. La plus grande prudence reste recommandée donc et les régions proches des frontières libyenne et algérienne restent à éviter. Les citoyens tchèques qui se rendent en Tunisie par leurs propres moyens sont invités à s'enregistrer sur le système de base de données DROZD du ministère.