UE : le chantage du ministre tchèque des Finances sur la TVA paie

18-06-2016

Le chantage du ministre tchèque des Finances Andrej Babiš a payé : la Commission européen s'est engagée à présenter un projet législatif avant la fin de l'année afin que la République tchèque puisse mettre en place un système de TVA différent, avec le mécanisme d’auto-liquidation (un mécanisme selon lequel le client paye la TVA et censé faciliter la lutte contre la fraude). Vendredi, les ministres des Finances des pays de l'UE étaient réunis à Luxembourg pour un Conseil Ecofin où devait notamment être validé, à l'unanimité, un dispositif de lutte contre l'évasion fiscale. Or Andrej Babiš menaçait de s'opposer à ce projet s'il n'obtenait pas satisfaction sur le mécanisme d'auto-liquidation. Après la réunion Ecofin, le ministre a estimé qu'il s'agissait "d'un énorme succès".